Savoir diabète

Thérapie par stylo à insuline

L’insulinothérapie conventionnelle intensifiée (ICT)

Lors de cette thérapie, l’insuline est injectée au moins quatre fois par jour avec un stylo à insuline. Deux sortes d’insuline sont utilisées à cet effet:

  • L’insuline d’action prolongée («insuline basale» ou «insuline retard») est injectée une à deux fois par jour pour couvrir les besoins de base.
  • L’insuline rapide («insuline en bolus») est injectée à chaque repas et pour corriger une glycémie trop élevée.

Un stylo à insuline ressemble à un gros stylo à bille et contient une cartouche d’insuline et un dispositif de dosage. Deux stylos à insuline différents sont utilisés pour l’insuline basale et l’insuline en bolus.

L’injection est réalisée sous la peau dans le tissu adipeux (sous-cutané) au niveau du ventre, de la cuisse ou des fesses. Les aiguilles pour stylos utilisées étant extrêmement fines, la piqûre est à peine ressentie. L’aiguille pour stylo est remplacée après chaque injection.

L’insulinothérapie conventionnelle intensifiée (ICT) est le traitement standard pour la plupart des personnes atteintes de diabète de type 1. Elle a cependant ses limites:

  • Les glycémies peuvent être trop élevées le matin au réveil («phénomène de Dawn» ou «phénomène de l’aube»). Ceci est dû aux besoins en insuline changeants pendant la nuit, lesquels ne peuvent pas être correctement couverts avec l’insuline retard d’action prolongée.
  • L’insuline retard laisse peu de flexibilité. Lorsque les besoins en insuline se modifient rapidement, par exemple en cas d’activité physique/de sport ou de stress, il n’est pas possible de réagir rapidement.
  • Un emploi du temps irrégulier et un travail posté ne sont que difficilement compatibles avec l’insuline retard, car les besoins en insuline varient constamment.
  • Souvent chez les enfants et les adolescents ainsi que chez les femmes enceintes, l'ICT ne permet pas d'obtenir un équilibre satisfaisant de la glycémie.

La pompe à insuline est ici une bonne alternative.

Libération d’insuline

Comparaison de «libération» d’insuline lors de la thérapie conventionnelle avec la sécrétion d’insuline chez le sujet non diabétique.

Sécrétion d’insuline chez le sujet non diabétique

Sécrétion d’insuline chez le sujet non diabétique
Insulinfreisetzung bei Nichtdiabetiker Sécrétion d’insuline chez les sujets non diabétiques
Mahlzeit Repas
Basalinsulin Insuline basale
Bolusinsulin Insuline prandiale (insuline en bolus)

«Libération» de l’insuline lors de l’ICT

«Libération» de l’insuline lors de l’ICT
Insulinfreisetzung bei Nichtdiabetiker Libération d’insuline chez les sujets diabétiques
Mahlzeit Repas
Basalinsulin Insuline basale
Bolusinsulin Insuline prandiale (insuline en bolus)
Basalinsulin Insuline d’action prolongée (insuline basale)
Bolusinsulin Insuline rapide (insuline en bolus)