Savoir diabète

Fréquence des mesures

A quelle fréquence mesurer la glycémie?

La fréquence de la mesure dépend du traitement antidiabétique. Si vous avez un diabète de type 2 traité par des médicaments et/ou à l'insuline, ou si vous vous injectez de l'insuline deux fois par jour dans le cadre d'un traitement antidiabétique traditionnel, vous devez discuter avec votre médecin des modalités d'auto-surveillance de la glycémie.

Si vous vous injectez de l'insuline dans le cadre d'une thérapie intensifiée ou que vous portez une pompe à insuline, vous devez contrôler votre glycémie au moins 4 fois par jour :

  • au lever/avant le petit-déjeuner
  • avant le déjeuner
  • avant le dîner
  • avant le coucher

En outre, toutes les 2 à 4 semaines, vous devez mesurer votre glycémie à deux heures du matin afin de repérer des hypoglycémies nocturnes qui n'auraient éventuellement pas encore été détectées.

Phase d'ajustement et de situations anormales

Pendant la mise en place d'un traitement, il peut s'avérer utile de mesurer le taux de glycémie dit «postprandial» une à deux heures après les repas, pour définir le bon type d'insuline à administrer après les repas et un éventuel délai entre l'administration de l'insuline et le repas. Ces valeurs mesurées peu après les repas ne peuvent cependant suffire à vérifier l'insuline prandiale.

De plus, la glycémie doit également être contrôlée à des intervalles rapprochés dans certaines «situations exceptionnelles», par exemple en cas de soupçon d'hyperglycémie ou d'acidocétose, en cas de fièvre, de vomissements ou de diarrhée, ou encore en cas de décalages importantes dans l'emploi du temps quotidien (par exemple travail de nuit, voyage avec décalage horaire).